Tandis que des tensions affaiblissent le monde de jour en jour, une nouvelle menace s'abat sur Obterion... Le seigneur des enfers compte lâcher le pouvoir d'Apocalypse, le démon du chaos.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Au bord du lac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Accalias
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 18/02/2012

MessageSujet: Au bord du lac   Dim 19 Fév - 13:51

Vaste bosquet fleuri au bord du grand lac de Séléné. On peut y pêcher mais il faut impérativement remettre les poissons dans l'eau, vous n'aimeriez pas qu'un envoyé de la déesse de la nuit vienne vous attaquer, n'est-ce pas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://talesofapocalypse-rp.forumgratuit.org
Noctis Moonblade
Novice
Novice
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 18/02/2012

MessageSujet: Re: Au bord du lac   Dim 4 Mar - 14:37

Tandis que Noctis contemplait le grand sac de Séléné, un groupe d'oiseaux volèrent au dessus de lui, le soleil réchauffait tendrement cette paisible aire sereine, ornée de quelques arbres offrant une ombre rafraîchissante et de petits animaux craintifs qui l'observaient tapissés derrière des buissons. Il s'avança vers le lac pour remplir sa gourde et vit que quelque chose était sous l'eau. Il posa ses affaires, ôta son manteau et son t-shirt et plongea tête la première dans la froideur.
Le froid... C'est quelque chose qu'il ne connaissait pas très bien. En effet, ses dons pour la magie du feu lui ont toujours permis de maintenir son corps à une température plutôt élevée, ce qui lui offrait de nombreux avantages. Il nagea jusqu'à ce qui semblait être une épée, une longue lame émoussé plantée ici-même, le guerrier la dégagea et sortit avec.

Noctis - Et bien... C'est une sacrée lame, elle ne vient pas du village c'est sûr...

Il s'avança vers ses affaires et posa l'arme au sol avant de se rhabiller pour aller chercher un feu de bois. Il incanta un sort qui fit projeter du feu depuis sa main gauche et alluma ainsi un bon feu de camp, qui lui permit de sécher ses vêtements ainsi que ce qu'il venait de trouver. Il s'interrogea sur sa provenance, il n'en avait jamais vu de tel, comme si un étranger était arrivé et s'était fait attaqué dans un endroit aussi calme... Il reprit alors son équipement et posa l'épée sur son dos, accrochée à quelques sangles de cuir, avant de repartir le long du lac. Il respirait l'air frais, l'odeur de la végétation environnante était agréable, elle venait titiller ses sens, provoquant ainsi un soudain frisson de plaisir.
De nombreuses fois il s'était interrogé sur la nature, sur les divinités, les peuples et tout ce qui se trouvait dans ce monde ayant une certaine dose de mystère. Il avait depuis longtemps médité sur la phrase que lui avait apprise son maître, à propos du majestueux Phénix, mais il ne savait pas si un sens y été caché. Son retour dans sa région natale est le fruit d'une petite épopée qu'il a vécu ces derniers temps. Tandis qu'il parcourait le monde, il apprit l’existence d'un groupe de personnes vénérant le Créateur des ombres: Accalias. Ceci lui avait rappelé un incident de sa jeunesse, il était presque sûr que cette organisation faisait partie de l'engrenage. Désormais il devait enquêter dans le calme, car on l'a prévenu que les envoyés de ce groupe sont des assassins sans foi ni loi...

Il aperçut alors au loin l'entrée du village, c'est alors qu'il entama la dernière ligne droite vers sa destination. Cependant quelque chose craqua peu loin, il posa rapidement ses affaires à terre et se mit en position de combat, la main délicatement posée sur le tsuka de son arme, un katana qu'il détient de son maître. Il ferma les yeux, sa concentration lui permettait de bien entendre, mais il n'avait pas encore assez de maîtrise afin de percevoir la position d'un possible ennemi. Il attendit alors que la cible fasse un faux pas, son feu était prêt à jaillir si on l'attaquait par derrière...


Dernière édition par Noctis Moonblade le Dim 11 Mar - 16:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elicia Von'Wändor
Novice
Novice
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 20/02/2012

MessageSujet: Re: Au bord du lac   Mar 6 Mar - 19:13

Une douleur insupportable lui sciait le bras. Elle fit quelques pas en arrière pour reprendre son souffle. Trois grands colosses se tenaient devant elle. Elle jeta un coup d'oeil aux trois autres sur le sol. Elle en avait fait flanché la moitié, maintenant il ne restait plus que l'autre moitié.

Elle inspira profondément puis répandit le sang de sa blessure pour l'étaler lentement sur sa lame sombre. Puis elle lança son attaque.

- WAKU KEN !

La lame noire s'enflamma. Cela fit reculer les trois brutes de quelques mètres. Tout ce qui lui fallait, Elicia essaya d'oublier la douleur et se précipita à une vitesse fulgurante sur le plus faible. Elle esquiva le coup de son gourdin qui lui réservait et lui planta son katana dans le genou avant de le retirer plus vite qu'elle ne l'avait enfoncé. Agile elle évita une autre attaque, mais reçu le poing du troisième en pleine côtes.

Elle pouvait les battre, mais il fallait qu'elle libère sa vraie apparence et ça, elle n'était pas prête. Elle feinta une attaque, ils reculèrent, puis elle se retourna et se mit à fuir. Elle entendit leurs cris de rage, ce qui fit apparaître un sourire sur son beau visage. Cette esquisse d'amusement disparu lorsqu'elle sentit son bras lui brûler et son ventre la lancer. Elle jeta un coup d'oeil rapide sur son bras. Il était en mauvais état.

Il faisait nuit et son épée en flamme criait au monde où elle se trouvait. N'ayant le temps de s'arrêter pour se concentrer pour l'éteindre, elle entendit de léger bruit d'eau. Elle continua ainsi et jeta finalement son arme dans un apparent lac.

Rapidement elle repéra un arbre puis y monta douloureusement. Elle les entendit jurer, une nouvelle fois. Puis lassé ils laissèrent leur proie. Ils avaient dû la chercher pendant environ une heure. Retenant sa respiration à chaque fois qu'ils passaient sous elle, elle sentait la fatigue s'insinuer en elle. Pour tant elle ne dormait jamais.


Elle ferma les yeux et se rappela pourquoi elle se trouvait ici. Une semaine plus tôt elle avait entendu un homme prononcer un nom très familier, le nom de l'homme qu'elle cherchait depuis environ deux années. Pas son père, elle ne connaissait son nom à lui. Mais à la personne qui lui avait sauvé la vie. Elle lui devait la vie. Elle avait une dette envers cet... cet humain, le fait que ce soit un humain la dérangeait quelques peu. Mais il fallait qu'elle rende sa dette pour enfin se sentir libre et se consacrer à une autre recherche.

Ses yeux dorés s'ouvrir lentement. Il faisait jour, un rayon de soleil chatouillant son fin nez et le chant des oiseaux la berçait. Elle bougea la jambe oubliant où elle se trouvait. Elle tomba d'environ trois mètres. Elle retient un râle de douleur quand elle entendit une personne sortir de l'eau. Elle se releva douloureusement, mais calmement.

Noctis - Et bien... C'est une sacrée lame, elle ne vient pas du village c'est sûr...

*Merde, comment vais-je faire pour la récupérer ?!*

Elle enfila sa cape où elle cacha son bras blesser, il ne faut montrer ses faiblesses. Puis elle approcha lentement. Elle fit craquer une brindille, dans son esprit une explosion venait gronder.

Elle aperçu le jeune homme en position de combat. Elle se stoppa quelque seconde puis décida de jouer la carte de la jeune humaine perdue a qui cette épée appartient, sauf le fait qu'elle était humaine, tout était vrai. Pour se défendre. Il fallait juste qu'il ne détecte son grand pouvoir et sa blessures, qui n'allait pas tarder à s'infecter si elle ne buvait le sang d'un humain.

Elicia - Ex...Excuser moi de vous avoir surpris. Mais cette épée m'appartient.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noctis Moonblade
Novice
Novice
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 18/02/2012

MessageSujet: Re: Au bord du lac   Mar 6 Mar - 19:43

Il allait dégainer son arme quand il aperçut la fille sortir de sa cachette.

Elicia - Ex...Excuser moi de vous avoir surpris. Mais cette épée m'appartient.

Noctis se doutait de quelque chose, le timbre de la voix de cette inconnue exprimait de la crainte et surtout une chose à cacher... Il n'allait pas tarder à le savoir.

Noctis - Bien le bonjour, mademoiselle. Alors comme ça elle est à vous? Il la scruta d'un regard à la fois doux et menaçant, afin de lui faire comprendre qu'il n'appréciait pas le mystère trônant autour d'eux. Vous devriez savoir que ce genre de lame est inutile au combat, non? Ecoutez, je vais garder l'arme et on ira ensemble au vi...

Il s'arrêta brusquement quand il vit le bras de la jeune femme, une blessure assez profonde pour s'infecter sérieusement. Il rangea son arme et sans dire mot se précipita vers le lac pour remplir ses mains d'eau afin de nettoyer la plaie de la fille. "Ayez confiance, je m'y connais un peu" dit-il avec un sérieux qui forçait le respect. Il se dirigea alors vers un petit paquet de fleurs pour extraire quelques graines d'une plante ne poussant que près de son village. Il les écrasa et créa un peu de chaleur afin de transformer cette mixture en pommade, qu'il appliqua sans tarder sur la blessure.
Il n'avait pas pensé à la réaction qu'elle pouvait avoir, mais il savait que l'infection était plus importante que des mots. C'est pourquoi il prit une bande de lin dans sa poche afin de l'enrouler autour du bras de la fille dont il ne savait rien, une fille qu'il prenait plus tôt pour une ennemie... Ce qui était peut-être le cas.

Noctis - Je suis désolé, je me suis emporté. Comment vous appelez-vous?

Après réponse de la fille, il regarda l'entrée du village au loin et respira calmement. Il faisait vraiment beau, trop beau pour s’inquiéter, il se méfiera de la fille, mais devait avant tout penser à sa sécurité. Cette façon de penser pouvait parfois le surprendre lui-même, mais il avait appris qu'un ennemi est tout aussi honorable qu'un ami. De plus, un peu de compagnie ne pouvait que lui faire du bien.
Cependant... Quelque chose d'étrange trônait dans ses pensées, il avait une impression de déjà-vu. Comme s'il avait déjà rencontré cette fille. Il se creusa la tête mais ne se souvenait vraiment pas d'elle, il décida alors de l'interroger une fois sur place. Il pensait tellement qu'il n'entendait même plus ce qu'elle pouvait bien lui raconter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elicia Von'Wändor
Novice
Novice
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 20/02/2012

MessageSujet: Re: Au bord du lac   Mar 6 Mar - 20:44

Tout ce qui se passa ensuite se déroula très vite pour Elicia qui venait à peine de se réveiller.

Noctis - Bien le bonjour, mademoiselle. Alors comme ça elle est à vous ? Elle hocha la tête. Vous devriez savoir que ce genre de lame est inutile au combat, non ? Ecoutez, je vais garder l'arme et on ira ensemble au vi...

Pourquoi s'était-il subitement stoppé ? Elle suivi son regard. Mince, son bras était découvert. Elle le vit aller vers le lac pour nettoyer sa plaie.
"Ayez confiance, je m'y connais un peu" C'était un humain, comment pouvait-elle lui faire confiance. Il lui fit un bandage autour de l'onguent qu'il lui avait passé sur son bras. Tout allait trop vite et Elicia était emportée par le charisme du jeune homme et ça propre fatigue. Elle somnolait encore.

Noctis - Je suis désolée, je me suis emportée. Comment vous appelez-vous ?

Il se retourna, il paraissait lointain. L'innocente démone n'avait répondu à sa question et de doute façon cela ne devait l'intéresser. Une migraine lui annonça que sa forme humaine allait bientôt céder. Le paysage autour d'elle devint de plus en plus flou. Elle cria :

- STOP !!! Ne bougez plus, ne respirez plus, ne pensez plus, Elicia tomba à genou, et surtout ne m'approchez pas.
Ces derniers mots furent prononcé dans un chuchotement. Mais le garçon avait surement entendu.

Toujours à genou elle observa son bras avec un regard vague qui s'échappait de la réalité.
La mixture qu'il lui avait préparé pour la soigner était en train d'appeler sa forme démoniaque. Avec lenteur elle défie le bandage noué avec soin et se dirigea à quatre pattes vers le lac. Sans se retourner elle émit une nouvelle parole qui claqua comme une arme, mais qui marquait sa faiblesse.

Elicia - Ne vous approchez pas !

Elle rinça la pommade qui lui brûlait. Puis elle se releva en oscillant. Elle se mit face au jeune homme et fit naître dans le creux de sa main délicate, une flammèche. Elle fit un sourire le remerciant du fait qu'il avait tenté de la soigner.

Elicia- Je suis désolée, mais vos soins ne le sont pour moi. Au contraire. Elle marqua une courte pause puis continua toujours un sourire amical aux lèvres. Si jamais je m'effondrais, ne vous aviser pas de partir sans moi et avec mon arme. Vous ne la connaissez pas, elle parlait bien-sur de son arme, elle parait fragile, mais ne l'ai pas du tout, au contraire elle est plus que résistante aux flammes.

Puis avant que tout son ne sorte de la bouche du jeune homme. Elle posa sa main où trônait la flammèche, devenu plus petite mais plus chaude, sur sa blessure. Elle resta une minute debout, pas une de plus, ensuite comme elle l'avait prédit elle s'effondra.

Il se passa un long moment avant qu'elle ne rouvre ses délicat yeux dorés. Durant son sommeil elle pensa à son passé, son maître, son père qu'elle voulait retrouver et puis le jeune homme qui devait se tenir près d'elle. Elle ne le connaissait pas, mais son aura lui rappelait grandement une autre, assez lointaine d'ailleurs.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noctis Moonblade
Novice
Novice
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 18/02/2012

MessageSujet: Re: Au bord du lac   Jeu 8 Mar - 18:56

Noctis s'occupait de la fille avant qu'elle ne tomba subitement sur ses genoux.

Elicia - STOP !!! Ne bougez plus, ne respirez plus, ne pensez plus... et surtout ne m'approchez pas.

Elle chuchota ces derniers mots, comme si la douleur était trop intense. Le guerrier recula d'un pas, puis examina les alentours avant de poser son regard sur elle. Le visage blanc, des tremblements et sa voix qui avait été presque détruite en quelques secondes. Rien n'était clair, mais il semblait qu'elle avait très mal réagi aux soins. Elle contemplait son bras, sa blessure, comme si une brûlure intense venait la frapper une nouvelle fois, elle ôta alors le bandage et commença à avancer à quatre pattes jusqu'au bord du lac. Il se dirigea vers elle avant qu'elle ne lui redemande de ne pas s'approcher. Elle semblait réellement souffrir, mais Noctis n'avait d'autre choix que de l'écouter, car il était désormais évident qu'elle ne pouvait tenir avec ses soins. Elle seule savait ce qu'il fallait faire, du moins c'est ce qu'il se disait.
Après avoir rincé son bras pour enlever la pommade, elle s'approcha de lui en formant une petite flamme dans sa main.

Elicia - Je suis désolée, mais vos soins ne le sont pour moi. Au contraire... Si jamais je m'effondrais, ne vous aviser pas de partir sans moi et avec mon arme. Vous ne la connaissez pas, elle parait fragile, mais ne l'ai pas du tout, au contraire elle est plus que résistante aux flammes.

On aurait dit une enfant en train de parler d'un petit ourson qui l'aurait accompagnée tout au long de sa vie... La lame devait alors avoir un symbole plus fort encore... Tandis que Noctis réfléchissait à la situation, la petite s'effondra.

Noctis - Tu as ma parole, je te laisserai ta lame, mais tu devras me suivre.

Il se retourna et planta l'arme de la fille près de son corps évanoui, il prit alors son manteau et la couvrit avec. A l'aide de ses talents de mage, il la réchauffa, car il savait qu'un corps inconscient ressentait un froid critique, donc il l'enroula bien au chaud. Il commençait déjà à faire nuit, le Village était tout près, mais il ne pouvait pas se permettre d'y aller sans elle, son honneur lui criait de lui venir en aide, c'est pourquoi il partit chercher des provisions.
Heureusement, le bosquet regorgeait de petits fruits comestibles, il remplit ses poches de fraises, de framboises, de pommes et de bien d'autres encore. "Il lui faudrait de quoi reprendre des forces...", pensa-t'il en voyant un petit terrier sous des racines d'arbre. Il concentra son énergie dans sa main gauche, créant une réaction qui formait des flammes, cependant sa concentration l'amena rapidement à en former des bleues, plus chaudes et plus mortelles. D'un coup il propulsa son pouvoir dans le terrier, ce qui eut pour effet de faire ressortir le feu d'un autre côté de l'arbre. Il partit alors de ce côté après avoir bouché le trou qu'il venait d'enflammer, une sorte de lièvre sortit de ses galeries, accompagné de trois petits, dont l'un en feu. Noctis les avait piégés avec un cercle de feu, il les attrapa alors facilement après leur avoir brisé la nuque.
Il repartit ainsi vers le petit campement pour y voir la fille toujours endormie, il posa ses récoltes sur un nappe de tissu et commença à faire cuire le gibier. Il avait quelques compétences en cuisine, mais n'était pas un cordon bleu pour autant, il tenait les quelques savoirs en la matière de sa mère, qui lui préparait toujours de bons plats. Le crépuscule apportait un sentiment de sécurité au guerrier, car il aimait beaucoup la lune et y voyait une sorte de guide lumineux.
Cependant il sentait comme une présence, il s'approcha alors de la fille et s'assit près d'elle, avant de la positionner de façon à aider sa respiration.

Après quelques minutes, elle se réveilla. Elle semblait ne pas trop savoir où elle était, c'est pourquoi Noctis l'approcha pour la rassurer.

Noctis - Ne t'inquiètes pas, j'ai pris soin de ta lame. J'ai... J'ai préparé quelque chose à manger, j'espère que tu as faim?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Franck Varlander
Novice
Novice
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 07/03/2012

MessageSujet: Re: Au bord du lac   Ven 9 Mar - 11:53

Trois semaines. Cela fait bientôt trois semaine que l’homme erre à la recherche du Village Rojakuru. Ces trois semaines de recherche infructueuses sonnent comme un glas à son oreille. Le glas de ses réserves de nourritures, bientôt épuisé, ainsi que de sa réserve d’eau. Mais pourtant il ne désespère pas…

Bon sang, cette fois, je crois bien que je vais y passer… Mes cartes ne sont pourtant pas fausses ! Enfin, il me semble… Le Village ne doit pas être loin, je le sens, le lac que je vois au loin en est témoin ! On le dit sacré… Bah, sacré ou pas, je peux quand même y remplir mon outre et mes gourdes non ? Et si un envoyé d’un dieu quelconque vient me faire ma fête… Eh bien tant pis ! Je ne vais pas me laisser crever de soif pour plaire aux divins, manquerait plus que ça tiens !

Il me fallut tout de même encore une bonne vingtaine de minutes pour atteindre les rives. Bon. Au moins l’eau semble claire… Et on peut même y voir quelques poissons d’eau douce. L’eau doit pas être mauvaise, là où il y a du poisson, l’eau est bonne ! Et puis, sa clarté était un appel… Pas à se baigner non (quoi que, cela faisait près de deux semaines que je ne m’étais pas lavé…), mais à boire. Bref, ni une ni deux, je fis basculer mon fusil en bandoulière, pris mes gourdes, et commença à les remplir une à une, après quoi, je fis un sort au reste d’eau de mon outre, avant d la remplir aussi. Bon, c’était plus lourd à porter, mais au moins, j’avais deux semaines d’eau devant moi, peut-être même trois vu le climat du coin. Et pour ce qui concerne mes rations… Bah, j’en ai encore pour une petite semaine à raison de deux repas par journée… Ça devrait le faire !

[Peu après le crépuscule]

Hmmmm… Bon, au moins étais-je toujours aussi doué pour la chasse… Un petit lapin, une décharge électrique histoire de le sonner, on lui brise la nuque et hop ! Un délicieux ragoût… La cuisine et moi ca faisais pas deux mais bien un ! Manquait quelques épices pour rehausser le goût… Mais bon, au moins les lapins étaient-ils un peu plus gros depuis le redoux… Enfin, la route m’attendait ! Le petit roupillon que j’avais fait à l’ombre d’un bosquet dans l’après- midi m’avait remis d’aplomb, et puis bon, je préférais voyager de nuit, alors, en route !

C’est au bout d’environ une heure à marcher, aux aguets, que j’aperçus une lueur au loin… Un feu de camp ? Hmmm… Des bandits peut-être ? Il fallait mieux que je m’approche un peu afin d’en avoir le cœur net, je préférais mille fois leur tomber dessus par surprise, plutôt que l’inverse… Je vérifiais la batterie de mon pistolet. Bien, chargé à bloc, parfait…

Je m’enfonçai donc dans le bosquet, le plus silencieusement possible… Quand j’estimais la distance suffisante, je grimpai à l’arbre le plus proche. Une fois sur la branche, j’épaulai ma carabine et… La remis en bandoulière. Deux personnes. Une jeune fille, plutôt belle ma foi, et un jeune homme, lequel, d’après l’odeur, devait avoir quelques compétences en cuisine. Ou au moins, savait-il cuir du gibier sans le faire brûler… Il leva les yeux en direction des arbres, ma direction. Il ne semblait pas m’avoir aperçus, encore heureux pour moi, que penser d’un homme avec une carabine qui vous observe d’un arbre ? Pas que du bien. Enfin bref… Ses lèvres remuèrent, il semblait vouloir réveiller sa compagne. Je m’avançai un peu pour entendre ses paroles quand…

CRAC ! La branche sur laquelle j’étais installé me trahis, et jugea le moment opportun pour céder… Me précipitant tout près de leur feu de camp. Outch ! La chute ne me fit pas du bien, mes fesses, ainsi que mon orgueil, en prirent tous les deux un bon coup ! Cependant, j’avais un autre problème un peu plus urgent sur les bras… Enfin, la fille était dans les vaps, elle ne causera pas de souci particulier de suite, l’homme en revanche me pointait de sa lame, me dévisageant de manière quelque peu agressive… Je levais les mains afin de montrer qu’elles n’étaient pas armées, ce qui ne voulait rien dire au vu de la formation que j’avais reçus, mes mains pouvaient être aussi mortelles que ma carabine…

Franck – Hem… Veuillez excuser cette intrusion plus que détestable, ainsi que peu avenante mais…

_________________
Ils m'ont tout pris... Mais je me vengerai...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elicia Von'Wändor
Novice
Novice
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 20/02/2012

MessageSujet: Re: Au bord du lac   Sam 10 Mar - 19:40

Les yeux d'or d'Elicia s'ouvrir lentement. Que ce passait-il déjà ? Il se passa quelques secondes pour qu'elle se rappelle son altercation avec plusieurs brutes, puis la découverte de son épée dans les mains d'un humain qui ne voulait lui rendre.

Noctis - Ne t'inquiètes pas, j'ai pris soin de ta lame. J'ai... J'ai préparé quelque chose à manger, j'espère que tu as faim?

C'était lui ! Pourquoi ne voulait-il pas lui rendre son arme. Elle avait faim, mais pas de nourriture humaine. La blessure sur son bras était cautérisée Mais immonde à regarder. La seule façon de la faire disparaître, avec la douleur, était de boire quelques gorgées du sang de se jeune homme. Le seul problème était de savoir comment elle ferait pour l'en persuader.

Avec une moue d'exaspération elle s'approcha du feu. Elle rendit gentiment son manteau au kidnappeur de lame, puis tendit une main vers le lièvre cuit à point.

Un bruit de craquement survint subitement. Encore un peu dans les nuages, elle n'avait même pas remarqué la présence de cet autre humain.

Franck – Hem… Veuillez excuser cette intrusion plus que détestable, ainsi que peu avenante mais…

Plus qu'agacé par ses faiblesses provoquées par une simple blessures elle se leva doucement, oubliant son déjeuné.

Son compagnon avait réagi au quart de tour et déclarer sur un ton qui ne trahissait ses soupçons envers le nouveau venu :

Noctis- Ne bouges pas, dis nous qui tu es... Puis se retournant vers Elicia prends tes affaires, prépares toi !

Approchant sa hauteur elle déclara un brin irrité :

Elicia- Je ne pense pas. La démone continua son chemin vers l'homme plus âgé que le gosse qui lui avait donné un ordre. Elle fit le tour de ce personnage. Elle fit un sourire amusé.

Puis elle retourna près du feu pour manger un morceau de cuisse. Elle aimerait bien qu'ils se battent l'un contre l'autre. Car elle ne savait lequel des deux avait le meilleur fluide. Tout deux avait une odeur assez agréable, mais il fallait bien qu'elle choisisse lequel lui permettrait de soigner sa blessure avec son hémoglobine.

Elicia avait décelé chez le nouveau personnage une force assez puissante pour nuire à son adversaire. Quand au brun à la lame il avait une arme de son côté. Amusée et impatiente de ce qui allait se passer Elicia se présenta avec jovialité.

Elicia- Enchanté à vous deux. Je suis... Apellez-moi Elicia.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noctis Moonblade
Novice
Novice
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 18/02/2012

MessageSujet: Re: Au bord du lac   Sam 10 Mar - 20:07

Tandis que la fille s'approchait de la nourriture, Noctis sentit comme une autre présence. Ses soupçons furent affirmés quand un homme plus âgé que lui tomba de l'arbre, une sorte de machine entre les mains. Le guerrier prit son arme et la dégaina en direction du nouveau, le dévisageant d'un regard de désolation.

Franck – Hem… Veuillez excuser cette intrusion plus que détestable, ainsi que peu avenante mais…

Noctis- Ne bouges pas, dis nous qui tu es... Puis se retournant vers Elicia, prends tes affaires, prépares toi!

Elicia- Je ne pense pas.

Noctis avait compris qu'elle ne lui faisait pas confiance, ce qui était normal, cette situation l’embarrassait plus que tout autre chose... Mais c'est alors qu'elle se présenta, comme si elle se jouait de la situation... Non, elle devait... L'esprit du guerrier se brouillait trop facilement, il ne devait pas céder.
Le stress du jeune homme venait de sa fatigue, il ne connaissait pas la force de son nouvel ennemi, mais ce n'était pas ce qui lui faisait si peur, non... C'était cette arme... Une sorte de canon crée par ces maudits scientifiques du royaume, une arme pour assujettir les gens honorables et innocents! L'art du combat, les postures, tout était dévasté par ce genre de créations. Noctis n'allait jamais permettre à un envoyé d'Arok de souiller sa terre natale.
Il s'approcha un peu plus de lui et sentit comme un soupçon d'innocence dans son regard. Après tout, on lui avait appris à être un bon guerrier, fier et surtout marchant sur le chemin de la justice. Or tuer un innocent serait une erreur à en lui coûter la vie...

Noctis - Je crois que j'en ai assez de ces sottises... Toujours un pour venir me déranger...

Il rengaina son arme sans lâcher sa cible du regard, il fallait savoir que Noctis avait reçu un tel entraînement qu'il était désormais capable d'attaquer un ennemi en sortant son katana en moins d'une simple seconde. Son histoire avec cette arme lui avait déjà valu un surnom connu de certains des plus grands combattants, la "Lame Lunaire".

Noctis - Tu arrives mal, écoutes, cette demoiselle a besoin de soins... Si tu es un ennemi et que tu ne te dénonces pas maintenant, je risque d'être très agressif. Mon corps me hurle de t’anéantir, mais mon âme, ainsi que ma lame, me demandent de te faire confiance. Sais-tu ce qui anime les guerriers du village Rojakuru? C'est l'honneur... Si tu fais un faux pas, je t’exécute au nom de tout mes ancêtres.

Il se retourna vers la fille en faisant signe à l'autre de rester à l'écart.

Noctis - J'ai compris ce qu'il te fallait, enfin je crois. Ta flamme, ta brûlure... Oui ça ne peut être que ça. Il se coupa la paume de sa main gauche afin de faire dégouliner son sang, lequel Elicia se fit un plaisir d'absorber. Et toi là-bas, vas-y approche... Je m'appelle Noctis, tu es?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Franck Varlander
Novice
Novice
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 07/03/2012

MessageSujet: Re: Au bord du lac   Sam 10 Mar - 21:26

Noctis- Ne bouges pas, dis nous qui tu es... Puis se retournant vers la femme, prends tes affaires, prépares toi!

Hmmmm… Cela se présentait plutôt mal… J’allais répondre lorsque la jeune femme prit la parole.

Jeune femme – Je ne pense pas.

Après quoi, elle s’approcha de moi, toujours au sol. Elle me tourna autour, comme un oiseau de proie tourne dans le ciel avant de fondre sur sa cible… Cela me mit mal à l’aise, je ne savais pourquoi… C’est quand elle sourit et que nos yeux se croisèrent que je compris. Elle en avait peut être l’apparence, mais elle n’était pas humaine… Ne serais-ce qu’à cause de la couleur de ses yeux… Après quoi, elle retourna près du feu prendre un morceau de ce qui semblait être du lapin.

Elicia- Enchanté à vous deux. Je suis... Appelez-moi Elicia

Noctis - Je crois que j'en ai assez de ces sottises... Toujours un pour venir me déranger..

Hmmmm… Cet échange me laissa perplexe… Ils ne se connaissaient donc pas ? Intéressant.. Moi qui avais cru tomber sur un duo de bandit, au final, c’était deux inconnus que la félicité avait mis ensemble… Autre bon point, le jeune blanc-bec avait rengainé son arme. Bon, au moins était-il civilisé…

Noctis - Tu arrives mal, écoutes, cette demoiselle a besoin de soins... Si tu es un ennemi et que tu ne te dénonces pas maintenant, je risque d'être très agressif. Mon corps me hurle de t’anéantir, mais mon âme, ainsi que ma lame, me demandent de te faire confiance. Sais-tu ce qui anime les guerriers du village Rojakuru? C'est l'honneur... Si tu fais un faux pas, je t’exécute au nom de tout mes ancêtres.

Bon sang, la chance me souriait enfin ! J’étais à la recherche dudit Village, et voilà que je tombais sur un des habitants ! Si ca ce n’était pas un coup de chance ! Cela dit… Je le voyais mal être capable de s’occuper d’une blessée… Cela risquait d’être amusant… Cependant, le geste qu’il fit pour me dire de rester à l’écart ne plus guère… Pour qui se prenait-il ?... Tout en les observant, je dégainai lentement mon pistolet… On était jamais trop prudent…

Noctis - J'ai compris ce qu'il te fallait, enfin je crois. Ta flamme, ta brûlure... Oui ça ne peut être que ça. Il se coupa la paume de sa main gauche afin de faire dégouliner son sang, lequel fut engloutie par la… « Femme »… Gardant ma main dans mon dos, je rangeais mon pistolet. Si un guerrier Rojakuru faisait confiance, ou tout du moins soignais ce qui ressemblait de plus en plus à un démon, pourquoi pas moi ?... Et toi là-bas, vas-y approche... Je m'appelle Noctis, tu es?

Sans pour autant m’approcher d’eux, je lui répondis :

Franck – Le Lynx…

La réaction de l’homme devant moi fut un simple soupir. Mépris ? Peut-être, en attendant, il fallait que je tente ma chance. Tout en surveillant la jeune femme du coin de l’œil, je m’avançai d’un pas vers eux en disant, d’un ton empreint de méfiance :

Franck – Vous vous êtes présenté comme un guerrier du Village Rojakuru… Et la façon dont vous tenez votre arme me laisse croire que cela est vrai… Je cherchais justement le Village avant de… Tomber sur votre petit duo… Je comprendrais que vous refuseriez, mais, si vous vous y rendez, j’aimerais vous accompagner…

Maintenant que cela était dit, y’avais plus qu’à espérer que ce gars-là était réglo… Et pas affilié au Royaume d’une quelconque façon que ce soit…

_________________
Ils m'ont tout pris... Mais je me vengerai...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elicia Von'Wändor
Novice
Novice
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 20/02/2012

MessageSujet: Re: Au bord du lac   Dim 11 Mar - 13:43

Noctis - Je crois que j'en ai assez de ces sottises... Toujours un pour venir me déranger... Puis il rangea son arme. Etrange se dit Elicia qui n'avait pas trop compris sa réaction.

Noctis - Tu arrives mal, écoutes, cette demoiselle a besoin de soins... Si tu es un ennemi et que tu ne te dénonces pas maintenant, je risque d'être très agressif. Mon corps me hurle de t’anéantir, mais mon âme, ainsi que ma lame, me demandent de te faire confiance. Sais-tu ce qui anime les guerriers du village Rojakuru? C'est l'honneur... Si tu fais un faux pas, je t’exécute au nom de tout mes ancêtres.

* hein ? Quoi ?! Je ne comprend plus, qu'est-ce qu'on en a à faire de moi, je n'ai pas besoin de soin...... Guerriers de Rojakuru ?! Merde !*

Noctis - J'ai compris ce qu'il te fallait, enfin je crois. Ta flamme, ta brûlure... Oui ça ne peut être que ça.

Comment ça ? Avait été t-elle trop explicite dans ses paroles et geste. Connaissait-il sa vraie nature ? Apparemment oui, puisqu'il se coupa la main et lui offrit son sang.

Surprise elle resta stoïque durant quelques secondes. Puis encourager par la douleur un peu moins présente, Elicia prit sa main et y planta ses crocs pour faire sortir plus de sang. Elle était consciente que cela devait lui faire mal, mais il fallait qu'elle en absorbe une bonne dose pour que sa blessure disparaisse. Un demi litre de sang en moins, il allait se sentir plus faible, mais il ne s'effondrerait pas.

Noctis- Et toi là-bas, vas-y approche... Je m'appelle Noctis, tu es?

Elicia- Que...Ses yeux s'écarquillèrent surprise, elle se leva et s'écarta de lui, mais se rapprochant involontairement de l'homme se surnommant le Lynx, c'était bien-sur un surnom, il ne pouvait vraiment s'appeler le Lynx.

Franck – Vous vous êtes présenté comme un guerrier du Village Rojakuru… Et la façon dont vous tenez votre arme me laisse croire que cela est vrai… Je cherchais justement le Village avant de… Tomber sur votre petit duo… Je comprendrais que vous refuseriez, mais, si vous vous y rendez, j’aimerais vous accompagner…

Elle avait maintenant la confirmation que Noctis était bien un guerrier du proche village. Des questions ravagèrent son esprit. Ce guerrier était-il un pion du Royaume d'Arok ? Si c'était le cas elle devait s'en défaire au plus vite, mais s'il se trouvait que ce Noctis était bien celui qu'elle cherchait.... Il fallait qu'elle en soit sûre.

Elicia- je vais aussi dans cette direction, je cherche un humain particulier. Je ne suis pas contre le fait de n'être pas seule pour faire le voyage. Puis regardant Le Noctis dans le plus profond de ses yeux. Quel est votre nom de famille ?

Sa vie dépendait de sa réponse. Cela pouvait par être excessif, mais ça ne l'était aucunement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noctis Moonblade
Novice
Novice
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 18/02/2012

MessageSujet: Re: Au bord du lac   Dim 11 Mar - 16:47

Elicia semblait surprise du comportement de Noctis, mais ce dernier devait impérativement se montrer courtois pour éviter d'attirer les foudres du "Lynx"...

Franck – Vous vous êtes présenté comme un guerrier du Village Rojakuru… Et la façon dont vous tenez votre arme me laisse croire que cela est vrai… Je cherchais justement le Village avant de… Tomber sur votre petit duo… Je comprendrais que vous refuseriez, mais, si vous vous y rendez, j’aimerais vous accompagner…

Alors ça c'était une possible bonne nouvelle! Un humain seul cherchant le village ne pouvait pas être à la solde du royaume ou du culte. De plus, le guerrier ne sentait aucune autre présence aux alentours. La fille prit alors la parole.

Elicia- je vais aussi dans cette direction, je cherche un humain particulier. Je ne suis pas contre le fait de n'être pas seule pour faire le voyage. Quel est votre nom de famille?

Elle le regardait dans le blanc des yeux, comme s'il était celui qu'elle cherchait. Cela le mettait quelque peu mal à l'aise, mais il devait lui fournir une réponse. Il savait que les personnes qui lui étaient inconnues ne pouvaient que connaître son surnom, alors il joua de cela en s'inventant un nom. "Hylias, Noctis Hylias...", dit-il en découvrant le regard comme soulagé de la jeune fille. Cela était parfait, elle ne pouvait pas savoir qu'il était bien le Noctis Moonblade qu'elle voulait trouver. Comment il pouvait savoir que c'était bien lui qu'elle cherchait? C'est simple... Il est le seul Noctis originaire de ce village.
Il lui sourit alors en l'invitant à le suivre, puis il se dirigea vers "l'homme à l'arme de mauviette". Il faut dire qu'avec ce genre de fusil magique, on prouve à tout le monde que le véritable combat ne nous concerne pas.

Noctis - Tu cherchais le village, hein? Suis-nous, il est juste là. Excuse moi pour tout à l'heure, faut dire que je suis un peu stressé et qu'un groupe d'ennemis est vite arrivé. Je vais vous conduire jusqu'aux portes, je leur dirai de vous laisser entrer.

Il partit alors en avant, il n'était qu'à cinq cents mètres de son objectif environ. Le soleil le levait, il avait encore l'arme de la fille entre les mains... Une lame aussi étrange que son possesseur. Cette aura qui trônait autour de ce métal semblait venir des abysses même...

_________________
~ 10 Posts RP au compteur ~

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Franck Varlander
Novice
Novice
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 07/03/2012

MessageSujet: Re: Au bord du lac   Dim 11 Mar - 18:05

Elicia- je vais aussi dans cette direction, je cherche un humain particulier. Je ne suis pas contre le fait de n'être pas seule pour faire le voyage. Quel est votre nom de famille?

Noctis - Hylias, Noctis Hylias...

Etrange... L'homme semblait passablement mal à l'aise face au regard de cette étrange jeune femme, laquelle s'était rapprochée de moi lorsqu'il s'était présenté. Non pas que sa présence me dérangeait, au contraire, il fallait être de la jaquette pour ne pas être un temps soit peu intéressé par ladite femme, cependant, sa réaction semblait presque disproportionné... Avait-elle peur d'un autre homme portant ce même nom ? Possible, mais cela pouvait être tout autre chose...

Enfin, quoi qu'il en soit, il lui fit signe de le suivre en déclarant :

Noctis - Tu cherchais le village, hein? Suis-nous, il est juste là. Excuse moi pour tout à l'heure, faut dire que je suis un peu stressé et qu'un groupe d'ennemis est vite arrivé. Je vais vous conduire jusqu'aux portes, je leur dirai de vous laisser entrer.

La jeune femme et moi même échangeâmes un bref regard. Pas de doute, elle ne semblait pas prête à recevoir des ordres de cet homme, et, quant à moi, peu m'aurait suffit pour lui trouer la peau. Oui, même dans le dos... L'honneur est un choix de vie, et je ne l'ai pas fais... Enfin bon, pour le moment j'avais besoin de lui... Mais je n'étais pas pour autant disposé à laisser une femme seule derrière moi, et ce, malgré le soleil levant... Enfin, le bref échange de regard fut suffisant pour dire ce qu'il y avait à dire, je suivrai le blanc bec jusqu'au village, et, elle, allait probablement faire de même. Je vérifiai ma carabine, mon pistolet, aucun des deux ne semblaient avoir subis des dégâts après ma chute, un bon point. Rajustant les sangles, je pris la suite de la femme, qui avait déjà commencé à avancer... Sans pour autant contenir davantage une petite pique.

Franck - Manquerait plus que ca tiens, qu'on te suive pour se faire refouler à l'entrée...

Je ne savais pas quels effets potentielles avait la raillerie sur cet homme, mais il me fallait le savoir au plus vite...

_________________
Ils m'ont tout pris... Mais je me vengerai...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elicia Von'Wändor
Novice
Novice
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 20/02/2012

MessageSujet: Re: Au bord du lac   Dim 11 Mar - 20:08

Elicia était partagé, il était parti de là où ils se trouvaient. Le soleil se levait, les petits oiseaux chantaient, l'herbe crissait agréablement sous ses pieds. Pourtant. Pourtant, elle était vraiment agacée.

Elle avait été soulagée que cet homme ne soit pas le Moonblade qu'elle cherchait. Pourtant, son ton avait été quelque peu étrange quand il lui avait dit son nom. Peut-être connaissait-il le Moonblade, après tout ce ne devait pas être un prénom répandu dans la région. Et puis il avait continué :

Noctis - Tu cherchais le village, hein? Suis-nous, il est juste là. Excuse moi pour tout à l'heure, faut dire que je suis un peu stressé et qu'un groupe d'ennemis est vite arrivé. Je vais vous conduire jusqu'aux portes, je leur dirai de vous laisser entrer.

Elle avait envie de... Elle réfléchit... ah oui de le tuer et de boire tout sont délicieux sang. Pourtant, elle ne laissa rien transparaître au Noctis. Par contre, au lynx c'était une autre affaire, elle émit un sourire amusé, quand elle aperçu fugitivement dans ses yeux gris que tout deux n'aimaient les paroles du Noctis.

Franck - Manquerait plus que ca tiens, qu'on te suive pour se faire refouler à l'entrée...

C'est vrai que ça serait extrêmement gênant, Elicia serait obligé des les menacer pour entrer. Et elle se ferait encore viré de la ville. Et puis on parlerait encore d'elle comme la beauté de la mort. Cela la déplaisait et lui rappelait trop que c'était un démon et non une humaine. Mais en essayant de comprendre certaines sensations humaines, il lui arrive de tuer. Pour se soulager.

La démone devint sérieuse et s'adressa au Noctis avec un ton glacial :

Elicia- Rendez-moi mon arme ! Tout de suite.

Elle était complètement rétablie et pouvait contrôler sa forme démoniaque si elle annulait sa transformation. Mais elle n'irait peut-être pas jusque là, s'il lui rendait sa bien-aimée arme. Peu si ce n'est personne, savait qu'il y avait plus d'un lien d'appartenance qui la liait à cette arme. Chez les humains on aurait dit que sa lame à une valeur sentimentale pour elle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noctis Moonblade
Novice
Novice
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 18/02/2012

MessageSujet: Re: Au bord du lac   Lun 12 Mar - 7:18

Noctis sentait parfaitement bien que les deux ne l'aimaient pas, c'est exactement ce qu'il fallait. Un allié d'Arok était dans les alentours, deja deux gardes du village avait été porté disparus... Cela le rendait fou de rage, peut-être trop? Non. Il venait pour retrouver le calme et deja deux ennemis allaient le suivre jusqu'à Rojakuru, il devait se montrer arrogant afin qu'on ne l'approche pas de trop près, mais il devait aussi faire attention à ne pas attirer une colère trop grande chez les deux. Il se retourna alors en voyant qu'ils le suivaient, cela provoquait en lui un contentement qu'il eut paine à cacher.
L'aura de l'epee s'accentua à mesure que la grande porte était proche, ou plutôt que la fille s'énervait... Plus qu'un lien sentimental, il y aurait un lien émotionnel? Tout cela inquiétait le guerrier au plus haut point, mais il comprit quand elle lui cria de lui rendre son arme. Une véritable demon, comme si son feu intérieur avait ressurgi avec sa vitalité... Noctis devait garder l'arme coûte que coûte, mais elle ne voudra jamais attendre ces deux cent mètres sans ça. Alors il décida de lui répondre, s'efforça de prendre un visage amical avant de lui dire d'une douce voix, ferme mais douce.

Noctis - Comprends-le, c'est le protocole. Je la garde jusqu'à l'entrée et je te la rends, t'inquiètes pas. Et... Elle semblait prête à lui prendre l'arme de force, alors il se hâta de trouver de quoi lui occuper l'esprit. Et je pense savoir qui vous cherchez.

Cette dernière phrase devait certainement l'avoir surprise, ou peut-être pas, étant donné qu'il était le seul Noctis du village. Quand il vit la porte à moins de cinquante mètres, il se retourna et la regarda profondément dans les yeux, un regard rare pour ce jeune homme méfiant, mais ici nécessaire.

Noctis - Oui... Celui qu'on appelle La Lame Lunaire, Noctis MoonBlade...

Ils arrivèrent alors à bon port, Noctis salua les gardes et fit entrer les deux qui le suivaient. Il rendit son arme à Elicia et serra la main du Lynx, avant de leur dire, d'un air plus sympathique que d'habitude.

Noctis - Excusez-moi, je devais être très méfiant, on a un problème sur les bras en ce moment. Un envoyé d'Arok est arrivé mais nous ne l'avons pas encore identifié, alors on nous demande de faire attention... Si vous avez des renseignements, ce serait cool de le dire au chef. Pour le moment je dois faire quelques petites choses, on se retrouvera.

Il partit alors en leur faisant des signes de la main, puis disparut entre deux maisons. Des maisons en bois magnifiques, dans un paysage reposant... Oui, il était enfin de retour chez lui...

_________________
~ 10 Posts RP au compteur ~

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Franck Varlander
Novice
Novice
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 07/03/2012

MessageSujet: Re: Au bord du lac   Mer 14 Mar - 13:56

Elicia- Rendez-moi mon arme ! Tout de suite.

La voix me fit tressaillir, la colère était sous-jacente, et l'idée qu'elle était prête à éclater n'était pas vraiment pour me déplaire, on apprends beaucoup à observer quelqu'un en colère... Surtout quand c'est une femme.

Noctis - Comprends-le, c'est le protocole. Je la garde jusqu'à l'entrée et je te la rends, t'inquiètes pas. Et...

Intéressant, il semblait presque avoir peur de la femme...

Et je pense savoir qui vous cherchez.

Tiens donc ? Voilà la raison de la présence de cette jeune femme dans les environs du lac ? La recherche de quelqu'un ? Hmm... Rojakuru semblait être un petit bourg, ou un gros village au choix, retrouver quelqu'un dedans sans contact n'allait pas être chose aisée... Bon, au moins elle avait du tempérament, c'était déjà ca, on ne risquait pas de s'ennuyer avec elle... Un mince sourire étira mes lèvres, elles restèrent closes. Pas la peine d'intervenir, moins j'en disais et mieux c'était, j'avais toujours fonctionné comme cela, et c'est pas maintenant que cela allait changer... Nous approchâmes des portes. C'est arrivé à une distance que j'estimai à environ cinquante mètres, peut être un peu moins, qu'il se retourna brusquement vers elle afin de plonger son regard dans celui de notre jeune compagne.

Noctis - Oui... Celui qu'on appelle La Lame Lunaire, Noctis MoonBlade...

Etrange... Le nom ne m'était pas totalement inconnu, mais quelque chose clochait avec ce type... Il n'était pas franc du collier, ca, c'était certains, ca se lisait sur son visage... Il ne nous disait pas tout... Enfin, quoi qu'il en soit, à force de me demander cela, nous finîmes par arriver aux portes. Là, Noctis eut un comportement des plus déroutants. Il salua les gardes (jusque là rien d'anormal quand on est natif d'un village tel que celui ci...), après quoi il leur parla un peu, suite à quoi nous pûmes, Elicia et moi même, entrer sans problème, non sans avoir eu droit à des regards méprisants et suspicieux pour ma part. Mes armes ne leur plaisaient pas ? Tant pis, mieux valait passer pour un lâche en refusant le contact, qu'être un imbécile mort...

Au bout de cinq minutes dans le village, son comportement changea à nouveau totalement. La tension qu'il avait jusqu'alors dans ses épaules disparut un peu, il rendit enfin son arme à Elicia, puis me tendit la main, main que je serrai, avec une pointe de méfiance tout de même. Quel coup nous préparait-il ?..

Noctis - Excusez-moi, je devais être très méfiant, on a un problème sur les bras en ce moment. Un envoyé d'Arok est arrivé mais nous ne l'avons pas encore identifié, alors on nous demande de faire attention... Si vous avez des renseignements, ce serait cool de le dire au chef. Pour le moment je dois faire quelques petites choses, on se retrouvera.

Après quoi, il s'en alla, en nous faisant de grands signes de la main qui plus est, avant de disparaître entre deux maisons.

Franck - Ce type est vraiment étrange... Nous traiter comme des moins que rien, avant de nous balancer à la figure qu'un envoyé d'Arok est dans le coin, alors que l'un comme l'autre nous pourrions en être un... Vraiment du n'importe quoi... Enfin bref, en tout cas, moi, je m'en vais chercher une auberge ou me poser cette nuit... Faites ce qu'il vous plaira, cela m'étonnerai qu'il vous arrive bricole ici même...

Un envoyé d'Arok... Bah ! Rien que de prononcer ces mots me donne envie de vomir... Espérons juste que l'on retrouve le blanc-bec avant de nous faire égorger ici, ou hors de l'enceinte du village... Je partis demander à un garde, la direction de ladite auberge, ou de quelque chose d'approchant, sans même entendre l'éventuelle réponse d'Elicia.

_________________
Ils m'ont tout pris... Mais je me vengerai...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au bord du lac   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au bord du lac
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chat-Minou à bord
» [Programme TV] A bord du Charles de Gaulle
» le tableau de bord du KA 50
» journal de bord d'un jeune cpt
» [Blog] Poésie: "Au bord du lac" signé à la plume de TS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales of Apocalypse :: Role Play :: Les terres de Zkel :: Clairière des chants murmurés :: Le lac de Séléné-
Sauter vers: