Tandis que des tensions affaiblissent le monde de jour en jour, une nouvelle menace s'abat sur Obterion... Le seigneur des enfers compte lâcher le pouvoir d'Apocalypse, le démon du chaos.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bas quartiers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Accalias
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 18/02/2012

MessageSujet: Bas quartiers   Lun 20 Fév - 16:44

Des quartiers résidentiels avec vue sur la mer. Cette zone est calme, on y trouve une auberge nommée "Repos du Gladiateur" et deux restaurants rivaux. La ville est connue pour avoir le meilleur joaillier de tout Obterion: Syn'Kund l'homme chat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://talesofapocalypse-rp.forumgratuit.org
Ayamatsu Kurayami
Novice
Novice
avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 31/03/2012

MessageSujet: Re: Bas quartiers   Jeu 5 Avr - 17:57

On l'avait réveillée il y a peu, elle avait à peine eu le temps de manger ce qu'on lui proposa et de coucher sur papier les récents évènements. Il faut avouer que s'évanouir sans savoir comment dans les marais pour se réveiller dans l'auberge d'une ville d'une Royaume était fort inquiétant. Elle sortit alors de l'auberge sans faire de bruit, par chance on lui avait soigneusement gardé tout son matériel, ce qui lui permettait d'avoir de quoi se défendre en cas de problème. Elle se dirigea vers un coin des bas quartiers pour y accoster deux jeunes humains, elle leur demanda des renseignements sur la ville et la direction à prendre pour aller au Mont Tristesse, les deux répondirent chacun leur tour, en sortant des couteaux de leur poche.

Jeune 1 - Eh bien mam'zelle, z'êtes perdue? On va bien s'occuper de vous alors...
Jeune 2 - Ahah! Sa tenue me donne envie de voir ce qu'il y a dessous.

Ayamatsu - Désolée de vous décevoir, les garçons, mais je crois que vous allez vous blesser avec ça.

L'un d'eux l'attrapa par derrière pour la plaquer au sol, chose qu'elle n'avait pas prévue de la part de deux amateurs. Elle se laissa faire pour le moment, tout en s'agitant un peu. Qui pourrait se soucier d'une pauvre femme chat qui tente en vain de s'échapper des griffes d'affreux voyous? Ils l'emmenèrent dans un coin encore plus reculé pour lui ôter sa capuche et son foulard, leurs mains étaient tremblantes, preuve de leur stress face à la situation. On pouvait sentir la peur dans leur regard malgré qu'Aya ne se débatte pas, ceci la faisait frissonner de plaisir, ce qui n'allait qu'empirer la situation dans laquelle ils s'étaient mis.

Jeune 2 - Regarde! Tu crois que son épaulière pourrait nous rapporter de l'argent?
Ayamatsu - sans attendre que l'autre ne réponde - J'ai bien peur que non... On ne gagne pas d'argent en étant mort...
Jeune 2 - La ferme, le chat!
Jeune 1 - Elle me fout les jetons n'empêche...
Jeune 2 - Dis pas de co...


Il s'arrêta net, l'autre s'affolait et prit son camarade par les épaules, il lui toucha le cou pour y sentir un fluide chaud. Il émit un cri d'effroi, puis fit un bond en arrière, avant de comprendre qu'il était bel et bien mort, une dague dans la carotide. Ayamatsu se leva, essuya son armure tâchée de sang en soupirant une exaspération sévère. Elle posa son regard sur l'autre, le foudroyant au plus profond de son âme, avant de lui dire qu'il était témoin d'un meurtre et qu'il ne pouvait rester en vie. L'homme s'énerva et se rua sur la fille avant qu'elle ne l'esquive en le faisant trébucher avec la queue, puis qu'elle ne se pose sur lui en caressant le cou du côté non tranchant de sa dague. Elle se lécha les babines, puis fit apparaître ses crocs, ce qui engendra en son adversaire une peur soudaine.

Ayamatsu - Alors...? La mort te fais peur n'est-ce pas? Pourtant tu as l'air de si bien t'entendre avec elle...
Jeune 1 - Non! Pitié! je ne voulais pas vous faire de mal!
Ayamatsu - partie d'un rire effroyable - Mais tu ne m'as pas fais mal, non! Tu m'as fais ce que tu voulais au départ, je crois... Tu m'as fais plaisir...
Jeune 1 - Je ne comprends pas! Laissez-moi partir!

Elle approcha sa tête de son oreille pour lui glisser quelques mots d'adieux, lui promettant une mort rapide. Soudain elle lui tranchant les deux poignets avec ses dagues, avant de les planter dans ses genoux. "Oups... Quelle vilaine fille, elle ne fait que mentir...", lui dit-elle avec un sourire digne d'une véritable succube. Elle commença alors à remonter lentement ses lames vers les hanches de l'homme qui s'évanouissait presque de douleur. Enfin, il s'est évanoui juste après...
Déçue, Ayamatsu se contenta de lui trancher la gorge puis se releva.

Ayamatsu - Désolée, mes chéris, mais je vais devoir partir, j'ai d'autres personnes à cajoler.

Le vent soufflait doucement sur son petit visage noir, elle remettait ses habits tandis qu'elle s'éclipsa dans l'ombre, le soleil se couchait, on entendait parler d'une attaque plus au sud, dans un certain village Rojakuru. Aya' se rapprocha pour entendre que le Culte était peut-être impliqué dans cette affaire...

_________________
~ 1 posts RP au compteur ~

"Nul ne sait combien douce est la vengeance de celui qui a reçu l'injure."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Bas quartiers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Séparer les quartiers et les différentes sociétés
» Les différents quartiers [approuvé]
» [CXL] Alumine : Bulletin n°24 : Ca bouchonne ! 29/07/12
» Alicante: Panorama
» [CXL] Oregon : Help Help Help !!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales of Apocalypse :: Role Play :: Les terres de Zkel :: Plaines d'Arok de Zkel :: Le Colisée-
Sauter vers: